logo facilenet consulting

Faire la différence c'est simple...

Nous sommes le Mercredi 22 Novembre 2017

Facilenet Consulting : Une entreprise innovante au service de votre performance

Facilenet Consulting vous présente ses voeux pour la nouvelle année

Happy new year

A la une chez Facilenet Consulting

Améliorer ses compétences commerciales... Pour quoi faire ?

Le directeur Commercial Facilenet ConsultingCarl EWANDÉ, Directeur Commercial de Facilenet Consulting nous livre quelques conseils sur les qualités qui font un bon vendeur.

CE. - Nous sommes tous soumis à un stress important où nous devons sans cesse faire nos preuves et nous dépasser. Ce besoin d'excellence vient certes de notre culture et de notre éducation, mais la pression est aussi maintenue par la société dans laquelle nous vivons.

Plus que toute autre profession, les vendeurs vivent cette situation au quotidien et ont sans cesse l'impression d'être pris entre le marteau - les objectifs fixés par leur hiérarchie, à atteindre que l'on soit en période de crise ou non- et l'enclume - les clients qui ne veulent pas acheter ce qu'ils ont à vendre.
Difficile dans ces conditions de garder confiance en soi et de parvenir à faire ce que l'on attend d'eux.

Oui, d'accord, mais la crise est mondiale, pourquoi faites-vous référence à une spécificité pour les vendeurs martiniquais ?
CE. - Ceux qui veulent exercer cette profession chez nous doivent faire preuve de bon sens et revenir aux basiques. Regardez autour de vous !
Nous sommes sur une île, le nombre d'entreprises sur le territoire est limité, les opportunités d'affaires ne sont pas extensibles. Les vendeurs martiniquais doivent donc faire preuve d'ingéniosité et de savoir-faire pour parvenir à vendre leurs produits et services et devancer leurs concurrents.
Se contenter de clamer que l'on a le meilleur produit (ou service) ou les prix les plus bas, ne suffit pas.

Certes, mais les entreprises caribéennes sont elles aussi frappées de plein fouet par la crise...
CE. - C'est vrai, il convient donc de leur fournir les produits et services dont elles ont «besoin».
Vendre est simple, très simple même. Surtout si l'on se rappelle que les relations humaines sont depuis la nuit des temps basées sur l'échange. L'Homme a toujours eu besoin de vendre ou d'échanger des biens ou des services.

concurrents énervants

Comment faire ? Et surtout, pourquoi certains y arrivent dans toutes les circonstances et d'autres ont cette boule au ventre qui les paralyse ?
CE.- Il est très facile de vendre quelque chose à quelqu'un quand on a compris ce qu'il recherche et ce dont il a besoin.
Le bon vendeur maîtrise l'art du questionnement. Technique qui le rend «intéressant», alors qu'au cours de l'entretien, il ne parle jamais de lui.
Trop de vendeurs croient qu'il suffit juste de connaître le secteur d'activité de leurs clients/prospects, le chiffre d'affaires de l'entreprise, le nombre de personnes dans l'entreprise, et le nom du ou des décideurs...
Ils foncent bille en tête en sortant des phrases toutes faites, apprises par coeur. Cela les rassure.
La nature humaine étant parfois étrangement faite, ils ne sont pas à l'abri d'un coup de chance et parviennent parfois à décrocher une vente. Cela les conforte alors dans leurs mauvaises habitudes.
Or, on ne peut pérenniser une activité commerciale en agissant de la sorte. C'est un système qui montre assez rapidement ses limites.

Analysez leur panier moyen de vente, leur taux de fidélisation et leur capacité à faire des ventes additionnelles, et vous vous rendrez compte que ces chiffres sont très faibles.
Ils doivent donc dépenser beaucoup plus d'énergie que les bons vendeurs pour arriver à un résultat peu satisfaisant.

Faire preuve de bons sens ? Revenir aux basiques ? Euh... vous pouvez préciser ?
CE. - Observez les relations humaines autour de vous. Les plus grand(e)s séducteur(trice)s, sont ceux(celles) qui savent montrer de l'intérêt à leurs interlocuteurs, SANS JAMAIS parler d'eux-mêmes, ni se mettre en avant.
Combien de fois avez-vous entendu (ou même prononcé) la phrase : Oh il(elle) est merveilleux(se), il(elle) sait si bien m'écouter !!! Il(elle) me comprend tellement bien !!!.

Est-ce à dire que le bon vendeur est un maître de la manipulation ?
CE. - Bien sûr que non ! Ecouter quelqu'un et comprendre ses attentes n'est pas le manipuler, c'est lui témoigner de l'attention et du respect.

petit mensonge de vendeur

Le bon vendeur est-il capable, comme on l'entend souvent, de vendre du sable dans le désert ?
CE. - Là encore, la réponse est NON.

Prenons l'exemple d'un commercial qui arriverait dans une convention annuelle de chauves...
S'il parvient à vendre plusieurs bombes de laques à une assemblée de chauves (sic), il n'aura pas faire preuve de savoir-faire, il aura juste mis en relief le reflet d'une profonde stupidité et le signe d'un profond mépris pour les personnes à qui il sera parvenu à soutirer de l'argent en usant d'arguments flattant temporairement leur ego.

Stupidité, car après la vente, une fois ces «chauves» rentrés chez eux, ils se rendront compte de l'absurdité de leur achat et lui en voudront de les avoir «convaincus». Ils se sentiront trahis et humiliés.
La prochaine fois qu'il reviendra leur vendre un produit, - même si ce dernier est adapté à leurs besoins -, ils le rejetteront.

Il n'aura donc réalisé qu'une seule vente, là où un bon vendeur se sera offert l'opportunité de fidéliser son portefeuille de clientèle.

En revanche, comprendre que ces chauves sont suffisamment fiers de leur statut pour se réunir en convention, s'intéresser à ce qui les réunit, et leur vendre des produits pour lesquels ils ont exprimé un réel besoin... offrira au bon vendeur des possibilités de chiffres d'affaires infinies.
C'est comme cela que vous pourrez vous démarquer de vos concurrents.

La base de la relation vendeur/acheteur doit donc être la confiance, la compréhension, et le respect mutuels.

Mais alors... Qu'est-ce qu'un bon vendeur ?
CE. - Le bon vendeur est celui qui maîtrise l'art du questionnement. En cette période de fêtes de fin d'année, si je devais le décrire physique en m'inspirant d'une allégorie féérique, je dirai qu'il doit avoir une bouche minuscule et de très grandes oreilles.
La petite bouche lui servant uniquement à poser les bonnes questions à son client et les grandes oreilles pour écouter très attentivement les réponses qui lui sont faites.

Lors de nos divers entretiens, vous avez même parlé de super vendeur, pouvez-vous nous en dire plus ?
CE. - Le statut de super vendeur est atteint par le vendeur expert étend la palette de ses compétences jusqu'à amener son futur client à se poser les questions lui-même et à se convaincre lui-même de l'utilité et des bienfaits pour lui et son entreprise d'acquérir tels biens ou services.
Ainsi, de lui-même, - bien sûr, habilement guidé par le vendeur expert - il comprendra que c'est un choix judicieux.
Et personne ne regrette jamais d'avoir fait un choix judicieux. C'est là toute la différence entre la vente, et le conseil.

Tout ça c'est bien joli, mais... quand le client ne veut vraiment pas acheter... ou que le produit que l'on a est très difficile à vendre ? Quels sont les trucs et astuces pour rendre l'offre plus attractive ? Peut-on... courber la vérité ?
CE. - Le truc, l'astuce - appelez-ça comme vous voulez - infaillible et imparable, tient là encore en deux mots : Questionnement et Honnêteté.
Le bon vendeur est celui qui sait rationnaliser ses efforts et présenter les caractéristiques de son produit ou service qui seront en parfaite adéquation avec les attentes du client.

Vous souhaitez en savoir plus, ou participer à l'un de nos séminaires de vente ? cliquez-ici !

A la une chez Facilenet Consulting

Gestion des clients difficiles : restez zen !

client agressifQuand vous êtes entrés dans le monde du travail, personne ne vous avait prévenu qu'il arriverait un jour où vous seriez confronté à un conflit très délicat : Une (ou plusieurs) insulte(s) proférées par un client mécontent.
Que ce client soit de bonne foi ou non, qu'il soit affectif, procédurier, opportuniste ou sincère(1), le résultat est là, vous venez de vous faire insulter !!!

Une fois le premier choc de la surprise passé, que faire ? Ignorer et sourire poliment tout en tentant de rester professionnel ? Répondre du tac-au-tac ? Passer le relais à votre supérieur hiérarchique ou à un collègue ?

Quelque soit votre personnalité et vos convictions personnelles, vous devez «prendre sur vous» et encaisser sous peine de perdre ce client et le chiffre d'affaires qu'il génère pour votre entreprise.

Est-ce à dire que le client est roi et qu'il a tous les droits ?

Bien sûr que non ! Le client n'est pas le roi de votre entreprise. Il n'a donc pas tous les droits et surtout pas celui de vous insulter.

Toutefois, certains de vos clients l'ignorent et l'un d'eux pourrait un jour se laisser emporter et dépasser la ligne jaune.

Comment faire face ?

Dans un premier temps, taisez-vous ! et respirez !
Ecoutez ce que le client mécontent a à dire, laissez le exprimer ses griefs, TOUS SES GRIEFS, et vous ferez le tri.
Concentrez-vous sur les faits ainsi que sur les raisons objectives de son mécontentement.

Même s'il est parfois tentant de remettre vertement à sa place un malotru, ne cédez pas à la tentation, ne l'interrompez pas et surtout, ne montez pas sur le ring de boxe avec lui.
Il finira bien par se fatiguer car personne ne peut hurler pendant plusieurs minutes d'affilée sans y laisser une bonne dose d'énergie.
Ensuite, reformulez les motifs de son mécontentement pour vous assurer d'avoir bien compris le motif de sa réclamation.
En reformulant correctement ses propos, vous lui témoignerez ainsi du respect et lui montrerez que vous l'écoutez et que vous avez réellement l'intention d'apporter une solution professiolle à sa réclamation.
Après cette phase d'écoute et de reformulation, cherchez des alternatives et des solutions en l'impliquant. Difficile de continuer à insulter voire même à invectiver quelqu'un qui cherche ouvertement à vous aider.
Restez ferme, mais courtois.

Mais alors ? Si on ne peut pas répondre du tac-au-tac ?...
...Doit-on faire comme si on n'a pas entendu les insultes et les ignorer ?

Bien sûr que non !!!
Tout en gardant votre calme, signalez courtoisement à votre client que bien que vous compreniez parfaitement les raisons de sa colère, ses propos injurieux vous ont blessé et que son attitute incorrecte ne sont pas appropriés.
Rappelez-lui que le respect est une chose qui doit être réciproque.

Du 6 au 8 février 2012 apprenez à déjouer les pièges des situations conflictuelles en environnement professionnel.

Cliquez ici pour découvrir le programme de ce cours.

1= Il existe plusieurs types de clients mécontents, et tous n'ont pas les mêmes besoins.

A la une chez Facilenet Consulting

Pack MS Office 2007 : Mettez un terme à la frustration

frustration informatiqueVoilà, c'est fait, vous venez d'installer avec succès Microsoft Office 2007 sur votre ordinateur.
Bravo ! Vous venez de rentrer de plain pied dans le 21ème siècle !

Utilisateur chevronné des suites logicielles de Microsoft depuis de nombreuses années, vous cliquez sur l'icône Word pour créer votre premier document.
Et là... patratra ! RIEN n'est situé là où cela devrait être. Vous avez une nouvelle barre d'outils qui apparaît, que vous ne reconnaissez pas.

Vous cherchez le compagnon Office pour obtenir de l'aide... mais vous réalisez que vous avez besoin d'aide pour trouver le compagnon Office.
Pris d'un doute, vous foncez regarder la boîte que vous aviez négligemment jetée dans la poubelle. Si si c'est bien écrit Microsoft Office 2007.

Mais alors que se passe-t-il ? Êtes-vous la victime innocente d'un canular pas drôle du tout ? Votre histoire d'amour de plus de dix ans avec Word, Excel et Powerpoint va-t-elle se terminer ainsi sur un malentendu ?

Taper un document ne devrait pas être si compliqué non ? Après tout, vous avez déjà suivi des formations sur des logiciels précédents, et surtout, vous êtes THE bidouilleur du coin !
Sauf que là... Tous vos repères ont volé en éclat juste le temps du battement des ailes d'un papillon.

Respirez un bon coup, rassurez-vous, tout va bien se passer et vous n'aurez même pas besoin de procéder à un retour en arrière en réinstallant vos vieux logiciels devenus obsolètes.
Votre suite logicielle a fait peau neuve et s'est dotée d'atouts qui vous feront oublier que vous avez pu vous contenter d'utiliser les versions précédentes.

Un peu... comme quand les téléphones cellulaires n'avaient pas encore été démocratisés et que vous cherchiez une cabine pour téléphoner quand vous étiez à l'extérieur de chez vous...

Privilégiez une prise en main rapide, libérez-vous du temps pour votre coeur de métier et laissez des experts vous transmettre leur savoir.
A travers ses Tutoriels gratuits - dont le premier ci-dessous sur Powerpoint - et ses cours payants, Facilenet Consulting va faire de vous un expert et vous permettra de gagner en efficacité professionnelle en un temps record.
Cliquez ici pour découvrir les dates de nos prochaines sessions de formation sur la suite bureautique Microsoft Office 2007.

A la une chez Facilenet Consulting

Tutoriel : Animer une diapositive sous Powerpoint 2007 en 6 étapes

Tutoriel gratuit powerpoint 2007 offert par Facilenet Consulting Fort-de-FranceLundi 14 novembre 2011 - Que vous soyez un utilisateur chevronné des outils bureautique Microsoft Office ou que vous soyez débutant, ce tutoriel est pour vous.
En effet, les utilisateurs avertis n'auront pas manqué de constater que si la suite bureautique 2007 offre des possibilités jusque là insoupçonnées et inégalées, il est très facile de perdre ses repères en ouvrant son logiciel favori, tellement RIEN ne semble être à sa place.
Pour en savoir plus et découvrir le tutoriel, cliquez ICI.

A la une chez Facilenet Consulting

Création du flux RSS de Facilenet Consulting.

le flux rss de Facilenet Consulting Fort-de-FranceMercredi 9 novembre 2011, Facilenet Consulting est fière de vous annoncer la création de son flux RSS.
En vous abonnant au flux RSS de Facilenet Consulting, vous recevrez en avant-première toutes les informations éditées par votre centre de formation.
- Dates de formations, Nouveaux produits, Tutoriels gratuits, ne ratez plus rien !
Pour en savoir plus et vous inscrire, cliquez ICI.

A la une chez Facilenet Consulting

Ne passez pas à côté de 2012
Capitalisez dès à présent les sommes que vous allez
verser au titre de vos cotisations formation.

la crise de l'euro vue par Facilenet ConsultingPour l'année 2012 vous allez verser à votre OPCA un pourcentage sur l'ensemble de votre masse salariale au titre des cotisations obligatoires pour la formation de vos salariés.

Le 31 décembre 2012, toutes ces sommes engagées et non utilisées seront définitivement perdues... Et ne comptez pas sur votre OPCA pour vous rappeler à la fin de l'année que vous ne les avez pas utilisées, ce n'est pas son rôle.

L'une de ses missions, - qui ne vous aura très certainement pas échappée - est de faire en sorte de collecter, exercice après exercice les montants que vous devez.

Bon... ça c'est la règle du jeu. Vous la connaissez, et même si vous ne l'acceptez que difficilement, vous faites avec...
Mais savez-vous qu'il existe un moyen très simple ET légal de récupérer ces cotisations et de les faire fructifier ?

Or, à ce jour, seule une entreprise sur dix utilise régulièrement les fonds mis à disposition par son OPCA pour former ses salariés.
Il est plus que temps d'entreprendre une réelle et profonde chasse au gaspillage.

Arrêtez de perdre de l'argent,
Réservez une formation pour vos salariés avant le 31 décembre 2012

Dans ce contexte de rigueur budgétaire et de hausse annoncée des prélèvements en tous genre... beaucoup trop d'entreprises continuent encore à cotiser à fonds perdus.

Car, disons le clairement, ne pas utiliser les outils mis à disposition par son OPCA pour envoyer ses salariés en formation, revient à payer année après année pour un service que l'on utilise pas.

En effet, si dès le premier salarié, ces cotisations sont obligatoires et exigibles (donc dues) quelque soit la santé financière de votre entreprise ET quelque soit sa taille, vous pouvez transformer cette contrainte financière en investissement rentable pour votre entreprise.

En misant sur vos collaborateurs et leur montée en compétence, vous ne pouvez pas vous tromper et cela peut se traduire - si vous faites les bons choix - en espèces sonnantes et trébuchantes.

Le 31 décembre 2012, il sera trop tard et les fonds non utilisés seront perdus.
Cliquez ici pour voir les formations que vous pouvez réserver d'ici à la fin de l'année.

A la une chez Facilenet Consulting

7 trucs et astuces pour gagner du temps avec Word

Découvrez comment utiliser sept trucs et astuces qui vous faciliteront la vie dans votre utilisation quotidienne de Word.

Cliquez
ici pour découvrir comment.

A la une chez Facilenet Consulting

Comment gérez-vous les clients difficiles ?

gérer les clients difficileQuand vous êtes face à un client difficile, comment vous comportez-vous ?
Parvenez-vous à régler le conflit avec calme, sérénité et efficacité ou bien refilez vous la Patate chaude à un(e) collègue ?
La résolution de conflit ne s'improvise pas ! Venez apprendre les techniques qui font mouche avec Facilenet Consulting et devenez un négociateur reconnu.

Du 6 au 8 février 2012 apprenez à déjouer les pièges des situations conflictuelles en environnement professionnel.

Cliquez ici pour découvrir le programme de ce cours.

A la une chez Facilenet Consulting

If the simple thought of speaking english gives you goosebumps, this might be for you¹

parlez-vous anglais ?A la question : Parlez-vous Anglais ? 50% des gens répondent spontanément : Oui !
Et... à la question : Do you speak english ? 30% répondent après une légère hésitation : ...Oui !, alors qu'ils devraient répondre instinctivement : Yes !
Les vrais Bilingues répondent instinctivement dans la langue qui a été utilisée pour poser la question. Les autres... continuent en français en espérant que leurs hôchements de têtes, leur bonne volonté et leurs grands mouvements de bras compenseront leur manque de maîtrise de la langue anglaise.

Et vous, qu'auriez-vous répondu ? Etes-vous réellement capables, d'indiquer son chemin en anglais à un touriste perdu dans votre ville ?
Du 2 au 13 février 2012 venez perfectionner votre connaissance de l'anglais chez Facilenet Consulting.


1= Si la simple idée de parler anglais vous donne la chair de poule, ce qui suit est pour vous

A la une chez Facilenet Consulting

A la une en ce moment : Prenez la parole en public comme un pro

Suffit-il de parler fort pour être écouté ?

Quand on observe des enfants dans une cour de récréation, c'est la question que l'on pourrait se poser car cette façon de procéder semble fonctionner à merveille pour eux.

Mais cette technique est-elle vraiment aussi efficace une fois adultes ?
Comment vaincre sa timidité ?
Comment se préparer à prendre la parole face à un public quand on a les mains moites et la gorge sèche rien que d'y penser ?

arrow Lire la suite...

A la une chez Facilenet Consulting

Appelez nous pour en savoir plus

Nos thématiques : Bureautique | Comptabilité | Efficacité professionnelle | Finance | Langues | Management | Outils graphiques | Relation clients | Vente

En savoir plus : A propos | Devis | FAQ | Plan du site | Tutoriels gratuits et Conseils | | Nous rejoindre : Candidats | Formateurs

Mentions légales : Conditions Générales de Vente


Presse et référencement : Dossier de presse | Annuaires et référencement


Copyright Facilenet Consulting.fr 2009 - 2017 ©, tous droits réservés Haut de page haut de page